Vous êtes sur la page ESPACE PROFESSIONNELS > Professionnels de l’Enseignement > Savoir où orienter les parents

Savoir où orienter les parents

Le repérage des difficultés de l'enfant et le dépistage des troubles d'apprentissage s'effectuent le plus souvent au sein de l'école, à partir des observations des enseignants et des examens préliminaires qui peuvent être réalisés par le service médical scolaire.

Contacter les personnes ressources :

• Le médecin de PMI en petite et moyenne sections de maternelle, le médecin scolaire ensuite, en collaboration avec l'infirmière de secteur mettent en œuvre :

  • Un examen complet de l'enfant comprenant notamment :

- des tests sensoriels,

- un examen clinique,

- des tests spécifiques de dépistage 

  • La coordination entre repérage, diagnostic et suivi 
  • Une rencontre avec la famille et l'équipe pédagogique 
  • L'orientation, si besoin, vers une consultation spécialisée 

• Le psychologue scolaire peut pratiquer :

  • Une observation en milieu scolaire des enfants présentant des signes d'alerte, à la demande des enseignants
  • Un bilan psychologique individuel avec l'accord des parents et l'outil de son choix
  • Un entretien avec la famille.

L'ensemble des informations recueillies permettra d'identifier les compétences, les difficultés ainsi que les besoins de l'enfant pour lui permettre de poursuivre sa scolarité au même titre que ses pairs. La lecture croisée de chacune des observations est nécessaire dans ce cadre.

 

  • Orienter vers l'extérieur :

 Intervenants spécialisés

  • médecins traitants ou spécialistes ;
  • orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute, en libéral...
  • CMP, CMPP.

Réseau de soins Dys/10 :

Constitué de professionnels libéraux, le réseau Dys/10 a pour mission le diagnostic et la prise en charge des Troubles Spécifiques d'Apprentissage (TSA) et des Troubles de la Communication (TC). Il ne reçoit les enfants que sur sollicitation d'un professionnel de soins face à une situation complexe.

Centres de référence

Ils sont sollicités par le médecin scolaire, le pédiatre ou le généraliste :

  • pour affiner ou confirmer un diagnostic ;
  • pour la reconnaissance du handicap ;
  • pour conseiller les prises en charges adaptées ;
  • pour un avis sur l'orientation scolaire.